Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

La Gamme SANS SULFITES AJOUTES

Le dioxyde de soufre (SO2) est un additif chimique très utilisé en industrie alimentaire (charcuteries, plats préparés, fruits secs, confitures…). Mais les sulfites sont aussi très souvent ajoutées à chaque étape de la fabrication du vin: vendange, pressurage, encuvage, à la fin des deux fermentations, lors de la conservation en cuves et/ou en barriques et avant le conditionnement. Le SO2 est un antiseptique qui protège le vin d’éventuelles contaminations bactériennes ou levuriennes mais il le protège aussi de l’oxydation qui conduirait le vin à madériser prématurément… L’utilisation du soufre en vinification remontent au temps des Romains qui utilisaient le soufre provenant de l’Etna. Le premier écrit mentionnant l’usage du soufre est un décret allemand de 1847 autorisant les vignerons à brûler des copeaux de bois soufrés dans les tonneaux pour les désinfecter avant de les remplir de vin….

Un vin sans sulfites n’existe pas car on trouve naturellement des sulfites dans le vin: lorsque le raisin fermente grâce à l’action des levures, ces dernières produisent du dioxyde de soufre, notre fameux sulfite. Le terme exact est vin « sans sulfites ajoutés ».

Pour pouvoir proposer une gamme de vin « sans sulfites ajoutés », le Domaine a mis en place un protocole strict: faire comme d’habitude mais sans ajouter de sulfites!!! En effet, le Domaine Dames de Lune fait très attention à protéger son raisin et son vin de toutes contaminations bactériennes et levuriennes et de toute forme d’oxydation et cela depuis sa création: travail à la parcelle pour mener à terme un raisin sain, vendange à la main sans abîmer les raisins pour éviter que du jus s’oxyde au contact de l’air, transport court de la parcelle à la cave, éraflage et encuvage avec du matériel propre, fermentations actives et successives, inertage des cuves au CO2 avant pompage, pompe et tuyaux désinfectés avant chaque utilisation….

La Gamme « Sans Sulfites Ajoutés » est un vin à consommer dans l’année, un vin de partage et de convivialité. j’ai choisit un mode de bouchage atypique car peu utilisé en France mais que je considère comme très adapté à ce type de vin: la capsule à vis. La capsule à vis possède un joint qui la rend pratiquement hermétique à l’air, protégeant ainsi le vin sans sulfites ajoutés contre l’oxydation. Le bouchage est simple, rapide et convivial et le rebouchage (important) est immédiat et pratique!

Publicité
%d blogueurs aiment cette page :